Actualités

Telus remet 12 000 $ pour initier les adolescents à la recherche universitaire

2 octobre 2012



Andrée-Anne Hudon-Thibeault, étudiante à la maîtrise au Centre INRS-Institut Armand-Frappier;  Valérie Janelle, étudiants au doctorat au Centre INRS-Institut Armand-Frappier et toutes les deux marraines pour le programme les Apprentis en biosciences; Amélie Côté, coordonnatrice du programme Apprentis en biosciences; Yves St-Pierre, professeur au Centre INRS-Institut Armand-Frappier; Michael Pecho, président, Fondation universitaire Armand-Frappier de l’INRS; François Gratton, vice-président exécutif de Telus; Ginette Paquin, vice-présidente, communications et marketing de Telus; Suzanne Lemieux, fondatrice du programme Apprentis en biosciences; Daniel Coderre, directeur général de l’INRS

 

La Fondation universitaire Armand-Frappier de l’INRS est heureuse d’annoncer une contribution de 12 000 $ du comité d’investissement communautaire de TELUS  pour soutenir le programme Apprentis en biosciences.

Chaque été, le Centre INRS-Institut Armand-Frappier, ouvre les portes de ses laboratoires à des jeunes de 15 à 17 ans. Offert en partenariat avec le Musée Armand-Frappier, le programme Apprentis en biosciences initie les jeunes au monde de la recherche universitaire dans des domaines tels que la virologie, la bactériologie, l’immunologie ou la cancérologie, pour ne nommer que ceux-là.

« Ce programme puise toute sa pertinence dans un contexte où de  moins en moins de Québécois choisissent des formations scientifiques. En plongeant les jeunes dans l’univers fascinant de la recherche universitaire, Apprentis en biosciences  leur transmet une véritable passion pour les sciences. Plusieurs jeunes pourront pousser plus loin leur connaissance des sciences, se découvrir de nouvelles passions et peut-être même suivre cette voie pour leurs études », souligne Michael Pecho, président de la Fondation universitaire Armand-Frappier de l’INRS.

Chaque apprenti, trié sur le volet, est jumelé à un étudiant-chercheur du Centre qui l’encadre personnellement durant son séjour. Le stagiaire a cinq jours pour assimiler les tenants et aboutissants du projet de recherche de son parrain et pour y participer activement. Les résultats sont spectaculaires et l’expérience des plus bénéfiques. Les apprentis repartent éblouis autant par la recherche scientifique, le travail en laboratoire que par le domaine des sciences.

« À TELUS, nous donnons où nous vivons. En misant sur la transmission du savoir intergénérationnel, nous ouvrons la voie à une nouvelle génération d’apprentis scientifiques qui pourront s’initier à la science avec des étudiants universitaires du milieu et apprendre d’eux les meilleures pratiques, souligne François Gratton, premier vice-président, Marchés affaires de l’est du Canada, et vice-président du comité d’investissement communautaire de TELUS. Nous désirons éveiller la curiosité des jeunes et surtout leur démontrer que les sciences sont passionnantes et accessibles. C’est un secteur dynamique avec de nombreuses perspectives d’emplois et nous sommes ravis de jouer un rôle dans leur initiation à cette discipline. »

 



Retour à la salle de presse
Don en ligne

Pour l'avancement de la recherche à l'INRS
Pour faire un don

Galerie multimédia

Visionnez nos photos et vidéos
Voir les photos et vidéos

NOTRE AVENIR COMMENCE ICI. MAINTENANT.

Face aux nombreuses menacent qui nous guettent, chercheurs de l'INRS et donateurs se mobilisent pour le mieux-être de notre société
Voir le vidéo