Actualités

PREMIÈRES BOURSES AUX DIPLÔMÉS DES QUATRE CENTRES DE RECHERCHE DE L'INRS

21 juin 2013


© INRS | Photographe Josée Lecompte

Lors de la collation des grades 2012-13 de l'INRS, la Fondation a été heureuse de remettre pour la première fois une bourse aux lauréats des Prix pour le meilleur mémoire de maîtrise et la meilleure thèse de doctorat des quatre centres de recherche de l'INRS.

« C’est avec fierté que la Fondation octroie les bourses pour les Prix des meilleurs mémoires de maîtrise et des meilleures thèses de doctorat. Par ce premier geste symbolique en tant que Fondation universitaire de l’INRS, nous souhaitons honorer la longue tradition d’excellence de l'INRS.

Les diplômés de l'INRS font partie d’une relève scientifique des plus qualifiées au monde et sont, face à ses nombreux enjeux,  porteurs d’espoir pour notre planète. » souligne M. Michael Pecho, président de la Fondation universitaire Armand-Frappier de l'INRS.

Crédit photo : Pr Yves Bégin, directeur scientifique de l'INRS par intérim; Michel Lavoie, diplômé du doctorat en sciences de l'eau; Michael Pecho, président de la Fondation universitaire Armand-Frappier de l'INRS; Cédric Brunelle, diplômé du doctorat en études urbaines; Daniel Coderre, directeur général de l'INRS.


SOURCE : Université INRS | Gisèle Bolduc 

Lauréats du Prix de la meilleure thèse de doctorat  

Diplômé du doctorat en sciences de l’eau, monsieur Michel Lavoie a reçu une mention au tableau d’honneur du directeur scientifique pour sa thèse Effets des métaux traces essentiels et du calcium sur l’accumulation et la toxicité du cadmium chez l’algue verte Chlamydomonas reihardtii: inclusion des interactions physiologiques dans le modèle du ligand biotique, jugée « Exceptionnel ». Il est également récipiendaire du prix pour la meilleure thèse de doctorat. Réalisées sous la direction du professeur Claude Fortin et la codirection du professeur Peter G.C. Campbell, tous deux du Centre Eau Terre Environnement de l’INRS, ses recherches ont généré une importante avancée pour le développement de modèles visant à évaluer les risques associés aux métaux pour les organismes aquatiques. 

Quant à monsieur Cédric Brunelle, diplômé du doctorat en études urbaines, il a remporté le prix pour la meilleure thèse de doctorat et le prix du leadership pour son implication au sein de l’association étudiante et dans l’organisation d’un voyage d’étude à Chicago. Réalisée sous la directeur du professeur Mario Polèse du Centre Urbanisation Culture Société de l’INRS, sa thèse intitulée La spécialisation fonctionnelle des villes dans le système urbain canadien de 1971 à 2006 : évolution et facteurs propose une analyse originale de l’évolution socioprofessionnelle et industrielle des régions durant cette période. En plus d’être une contribution substantielle en géographie économique, cette étude permet de mieux comprendre les dynamiques urbaines au Canada.

Lauréats du Prix du meilleur mémoire de maîtrise 


© INRS | Photographe Josée Lecompte

Diplômé de la maîtrise en sciences expérimentales de la santé, monsieur Bruno Johnson a pour sa part reçu le prix pour le meilleur mémoire de maîtrise. Réalisé sous la directeur du professeur Jacques Bernier du Centre INRS–Institut Armand-Frappier,son mémoire intitulé Impact des modifications post-traductionnelles de type O-N-acetylglucosamine lors de l’apoptose des lymphocytes T met en évidence de nouvelles propriétés de protéines impliquées dans la régulation du suicide cellulaire. Ses recherches novatrices ont été récompensées par le prix Hans-Selye.De plus, le prix du leadership vient souligner, entre autres, son apport à l’animation scientifique avec  l’organisation d’une vingtaine de tables rondes dans le cadre du programme Parlons science, qu’il a créé avec ses collègues David Gonçalves et Marc Fraser.

Au Centre Énergie Matériaux Télécommunications, madame Marie-Andrée Houle, diplômée de la maîtrise en sciences de l’énergie et des matériaux, a obtenu le prix pour le meilleur mémoire de maîtrise. Madame Houle a contribué à faire progresser les connaissances en imagerie en vue d’améliorer le diagnostic de l’arthrose, comme le montre son mémoire intitulé Microscopie à génération de seconde harmonique appliquée à l’imagerie de l’ostéo-arthrite, réalisé sous la supervision du professeur François Légaré.

Au Centre Eau Terre Environnement, madame Châtelaine Beaudry, diplômée de la maîtrise en sciences de la terre, est  lauréate du prix pour le meilleur mémoire de maîtrise. Réalisé sous la direction du professeur René Lefebvre du Centre Eau Terre Environnement de l’INRS et la codirection de la chercheure Christine Rivard de la Commission géologique du Canada et du professeur Vincent Cloutier de l’UQAT, son mémoire intitulé Hydrogéochimie de l’aquifière rocheux régional en Montérégie est, Québec est considéré comme un bel exemple de planification et de réalisation d’une étude hydrogéochimique régionale, notamment par le transfert exemplaire des résultats aux partenaires.

Crédit photo : Pr Yves Bégin, directeur scientifique de l'INRS par intérim; Bruno Johnson, diplômé de la maîtrise en sciences expérimentales de la santé;  Michael Pecho, président de la Fondation universitaire Armand-Frappier de l'INRS; Marie-Andrée Houle, diplômée de la maîtrise en sciences de l'énergie et des matériaux; Daniel Coderre, directeur général de l'INRS.

 



Retour à la salle de presse
Don en ligne

Pour l'avancement de la recherche au Centre INRS-Institut Armand-Frappier
Pour faire un don

Galerie multimédia

Visionnez nos photos et vidéos
Voir les photos et vidéos

NOTRE AVENIR COMMENCE ICI. MAINTENANT.

Face aux nombreuses menaces qui nous guettent, chercheurs du Centre INRS-Institut Armand-Frappier et donateurs se mobilisent pour le mieux-être de notre société
Voir le vidéo