Actualités

Pr Tiago H. Falk, lauréat du Prix rayonnement Bell 2015

2 juin 2015



Dans l'ordre habituel : Muriel Amar, directrice générale de la Fondation de l’INRS; Pr Tiago H. Falk, lauréat du Prix rayonnement Bell 2015, professeur à l’INRS; Jean-Clément Drolet, vice-président, Approvisionnement du réseau, Bell

 

La Fondation universitaire Armand-Frappier de l’INRS est fière d’annoncer que le Pr Tiago H. Falk est le lauréat du Prix rayonnement Bell 2015. Cette distinction couronne un membre de la communauté INRS ayant encouragé l’excellence en recherche de calibre international.


« Bell félicite le Pr Tiago H. Falk pour sa contribution remarquable à la recherche en santé mentale, souligne Jean-Clément Drolet, vice-président, approvisionnement du réseau chez Bell.  Nous croyons en l’importance de l’innovation pour améliorer la qualité de vie et nous saluons le calibre international des projets de recherche menés par le Pr Falk sur un sujet qui nous tient à cœur. Par notre association à la Fondation et à ce Prix rayonnement, nous reconnaissons l’apport inestimable des scientifiques et chercheurs au développement de la société et nous saluons l’utilisation de nouvelles technologies dans leurs travaux de recherche.»

« Je suis honoré par cette reconnaissance, mentionne le Pr Falk. Le soutien de la communauté des affaires est crucial pour l’avancement de nos recherches. Le contexte actuel est difficile pour les chercheurs : les subventions sont de plus en plus difficiles à obtenir dans de tels domaines interdisciplinaires et la compétition entre les universités se veut féroce. Je suis ravi du rayonnement que ce prix offre à mes travaux et par extension au monde des chercheurs. »

UN CHERCHEUR HORS PAIR

Pr Tiago Falk est reconnu à l’échelle internationale pour ses travaux qui combinent, d’une façon radicalement innovante, deux domaines sans lien apparent : le génie biomédical et  les communications multimédias. Parmi ses nombreux succès et réalisations, on compte des outils de diagnostics médicaux, des applications de neuro-gaming et de neuro-marketing ainsi que des interfaces hommes-machines, maintes fois primés par ses pairs.

 

DES OUTILS DE DIAGNOSTIC RÉVOLUTIONNAIRES OUVRANT LA VOIE À DE NOUVEAUX TRAITEMENTS

L’équipe du Pr Falk porte une attention particulière au domaine de la santé mentale. Elle a mis en place des outils de diagnostics médicaux révolutionnaires pour lutter contre des fléaux de notre société tels que la maladie d’Alzheimer, l’autisme, le Locked-in syndrome, la dépression, pour ne nommer que ceux-là.

DIAGNOSTIQUER L’AUTISME CHEZ LES NOURRISSONS
Actuellement, un enfant sur 68 est atteint d’autisme en Amérique du Nord.
Des études ayant démontré que l’allocution des personnes souffrant d’autisme manque d’intonation, l’équipe du Pr Falk a développé une mesure d’évaluation de pleurs et de babillages chez les nourrissons afin de diagnostiquer l’autisme chez les enfants à haut risque. Cette mesure révolutionnaire permet aujourd’hui  de détecter l’autisme dès l’âge de 18 mois (au lieu de 36 mois).

DIAGNOSTIQUER  LA MALADIE D’ALZHEIMER À FAIBLE COÛT
« Un outil de diagnostic précoce, précis et à faible coût est indispensable sachant que d’ici 2050, les 2/3 des cas de maladie d’Alzheimer (MA) seront localisés dans les pays à revenus faibles et intermédiaires » mentionne le Pr Falk. Les outils actuels requièrent une intervention importante du personnel médical et un équipement de neuro-imagerie très coûteux. L’objectif de l’équipe est de minimiser l’intervention du personnel médical et de développer des instruments automatisés capables d’offrir des données précises et fiables et ce, dans un court délai.  En partenariat avec des neuropsychologues canadiens, l’équipe implante actuellement un instrument à faible coût, accessible à tous, qui s’appuie sur la réalité virtuelle commerciale, des technologies de « eye-tracking » et des électroencéphalogrammes.


DE NOUVEAUX MOYENS DE DÉTECTER LES SIGNES DE DÉPRESSION
Selon Statistiques Canada, environ 10 % des jeunes et 8% des adultes souffriront d’une dépression majeure. En exploitant des outils de traitement de signaux audiovisuels, le Pr Falk et son équipe ont développé de nouvelles façons de détecter des signes de dépression et d’en définir les niveaux de gravité. Les résultats démontrent que les données audio affichent à elles seules d’excellentes performances. « De telles conclusions sont très prometteuses car elles soulignent la possibilité d’implanter, par exemple, des outils pour améliorer l’efficacité des services d’assistance téléphoniques en santé mentale » ajoute le Pr Falk.

 

À LIRE AUSSI :



Retour à la salle de presse
Don en ligne

Pour l'avancement de la recherche au Centre INRS-Institut Armand-Frappier
Pour faire un don

Galerie multimédia

Visionnez nos photos et vidéos
Voir les photos et vidéos

NOTRE AVENIR COMMENCE ICI. MAINTENANT.

Face aux nombreuses menaces qui nous guettent, chercheurs du Centre INRS-Institut Armand-Frappier et donateurs se mobilisent pour le mieux-être de notre société
Voir le vidéo