Actualités

Les personnes allergiques seraient moins touchées par le cancer

14 février 2012

Mariam El-Zien, stagiaire postdoctorale, sous la direction de la professeure Marie-Claude Rousseau au centre INRS-Institut Armand-Frappier, a conclu que les personnes atteintes d'allergies auraient moins de risque de développer un cancer.

Leur hypothèse : L'asthme et l'eczéma sont des maladies allergiques provoquées par une hyperréactivité du système immunitaire, un état qui permettrait peut-être d'éliminer plus efficacement les cellules anormales et ainsi réduire les risques de cancer.

Écoutez l'entrevue à l'émission L'après-midi porte conseil, Première chaîne de radio-Canada.



Retour à la salle de presse
Don en ligne

Pour l'avancement de la recherche à l'INRS
Pour faire un don

Galerie multimédia

Visionnez nos photos et vidéos
Voir les photos et vidéos

NOTRE AVENIR COMMENCE ICI. MAINTENANT.

Face aux nombreuses menacent qui nous guettent, chercheurs de l'INRS et donateurs se mobilisent pour le mieux-être de notre société
Voir le vidéo