Actualités

Le 3TC qui bloque la progression du SIDA a pris vie au Centre-INRS Institut Armand-Frappier

15 décembre 2011

Guy Paquin, collaboration spéciale | La Presse | 15 décembre  2012   

Avant le 3TC les personnes atteintes du sida avaient une espérance de vie ne dépassant pas 10 ans, dans le meilleur des cas.

Depuis sa découverte, en combinaison avec une ou deux autres molécules thérapeutiques, le 3TC halte la progression du virus et allonge considérablement la durée de vie des malades.

Le 3TC commence sa vie à l'Institut Armand-Frappier à Laval vers 1988. Il est le fruit des recherches du docteur Bernard Belleau.

 

Non seulement a-t-il été découvert au Québec, mais c'est un autre chercheur québécois, Mark Weinberg, qui va en démontrer l'efficacité hors de tout doute.

En 1993 au congrès mondial sur le sida, le 3TC a commencé sa vie publique. Mark Weinberg décrivait alors ainsi l'activité du 3TC: «Le rétrovirus du sida est un petit malin. Chaque fois qu'un médicament approche de l'efficacité, le virus mute, se dérobant à nos efforts. Mais avec 3TC, la cible visée est cruciale pour l'activité de base du virus. Si cette cible mute, c'est comme si le virus se suicidait. Je crois que nous le tenons.»

Le docteur Weinberg avait raison. Le médicament fut approuvé en 1995 par les autorités réglementaires.

Le 3TC inhibe si bien les mécanismes intimes et essentiels du virus du sida qu'il est aujourd'hui le médicament antisida le plus prescrit au monde. Il est la clé de voute de la trithérapie.

Fondamentalement, le 3TC bloque une partie du mécanisme permettant au code génétique du virus de s'intégrer à celui de l'humain infecté. Le virus est toujours là, mais en chômage. En prime, le 3TC est efficace pour lutter contre un autre rétrovirus, celui de l'hépatite B, par le même mécanisme.

Lire l'article au complet 

 



Retour à la salle de presse
Don en ligne

Pour l'avancement de la recherche au Centre INRS-Institut Armand-Frappier
Pour faire un don

Galerie multimédia

Visionnez nos photos et vidéos
Voir les photos et vidéos

NOTRE AVENIR COMMENCE ICI. MAINTENANT.

Face aux nombreuses menaces qui nous guettent, chercheurs du Centre INRS-Institut Armand-Frappier et donateurs se mobilisent pour le mieux-être de notre société
Voir le vidéo