Actualités

Des bactéries capables de dévorer de grandes quantités de produits toxiques

15 mai 2012

Par Anne-Marie Simard | Université INRS

© Institut national de la recherche scientifique, 2012 / Tous droits réservés / Photos © Christian Fleury

Quand il s’agit de décontaminer un terrain ou un plan d’eau souillé par un déversement pétrolier ou toute autre substance polluante, le professeur Richard Villemur peut compter sur des alliées de taille : des bactéries. En effet, ces dernières sont capables de dévorer de grandes quantités de produits toxiques, pourvu qu’on leur donne un petit coup de pouce.

Ce microbiologiste du Centre INRS-Institut Armand-Frappier a développé une expertise particulière avec le nitrate, un contaminant qui provient des déjections animales ou d'engrais chimique. Il y a quelques années, le nitrate a causé beaucoup d’inquiétudes dans les porcheries. On craignait que ce sous-produit du lisier de porc ne s’infiltre dans les eaux environnantes.

Les bactéries de Richard Villemur sont capables de transformer le nitrate en azote, un gaz inoffensif. C’est pourquoi, en 2000, le Biodôme de Montréal a fait appel à ses services pour le bassin de l’écosystème du golfe du Saint-Laurent. Des centaines de poissons, d’invertébrés et d’oiseaux y vivent et le nitrate provenant de leurs excréments s’y accumule rapidement. Les eaux du bassin sont traitées dans un bioréacteur, soit une cuve fermée contenant des bactéries, mais ce dernier ne suffit pas à la tâche.

Quand on appelle Richard Villemur en renfort, il n’arrive pas avec des bactéries dans sa valise. Il travaille plutôt avec celles qui sont déjà dans le milieu. Sa mission : les aider à mieux faire leur travail. Il cherche à les pousser jusqu’aux limites de leur performance, en leur fournissant par exemple le meilleur cocktail de nutriments.

 Lire l'article au complet



Retour à la salle de presse
Don en ligne

Pour l'avancement de la recherche à l'INRS
Pour faire un don

Galerie multimédia

Visionnez nos photos et vidéos
Voir les photos et vidéos

NOTRE AVENIR COMMENCE ICI. MAINTENANT.

Face aux nombreuses menacent qui nous guettent, chercheurs de l'INRS et donateurs se mobilisent pour le mieux-être de notre société
Voir le vidéo